STOP-DJIHADISME.GOUV.FR

Pour éviter de nouveaux drames, soyons vigilants ! Afin d’agir contre la menace terroriste et lutter contre l’enrôlement djihadiste, chaque citoyen est appelé à être vigilant.

L’attitude d’une personne de votre entourage devient préoccupante, un départ à l’étranger ou une action en France semble se préparer ? Il faut réagir. Cela permet de sauver la vie de vos proches et d’éviter de nouveaux drames.

Les comportements témoignant d’une radicalisation doivent être signalés, par téléphone ou sur internet. Si la situation est jugée préoccupante, la personne signalée et sa famille bénéficieront d’un accompagnement adapté.

Le numéro vert du centre national d’assistance et de prévention de la radicalisation  : 0 800 005 696

L’objectif est de prendre en charge la personne radicalisée pour éviter qu’un drame se produise. S’il s’agit d’un mineur, des mesures existent pour empêcher son départ en Syrie ou en Irak.

Ce numéro a été lancé en avril 2014. Il propose une écoute, des conseils et un accompagnement.

La plateforme téléphonique est ouverte du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h, heure de Paris.

Télécharger le dépliant en PDF ou plus d’info sur le site internet : http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/

Déclarez vos ruches

Déclarez vos ruchesTout apiculteur, professionnel ou de loisir, est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements.

La déclaration de ruches concourt à la gestion sanitaire des colonies d’abeilles, la mobilisation d’aides européennes au bénéfice de la filière apicole française et l’établissement de statistiques apicoles.

La déclaration de ruches 2017 est à réaliser en ligne sur le site MesDémarches. Cette nouvelle procédure simplifiée remplace « Télérucher » et permet l’obtention d’un récépissé de façon immédiate. Cette procédure permet également aux nouveaux apiculteurs d’obtenir leur numéro d’apiculteur « NAPI ».

Pour les apiculteurs ne disposant pas de l’outil informatique, il est toujours possible de réaliser une déclaration de ruches en sollicitant un accès informatique en mairie. Pour cette campagne 2016, il sera également possible d’utiliser le Cerfa papier 13995*04 à compléter, signer et à envoyer à l’adresse : DGAL-Déclaration de ruches 251 rue de Vaugirard 75732 PARIS cedex 15. Le délai d’obtention d’un récépissé de déclaration de ruches est d’environ 2 mois à compter de la réception de la DGAI. Les déclarations réalisées sur papiers libre ou sur des anciennes versions de Cerfa ne sont pas recevables.

Plus de renseignements sont disponibles sur le site MesDémarches

Communiqué ANFR

Selon la dernière étude Médiamétrie réalisée après le 5 avril 2016 pour le compte de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), 90 % des foyers recevant la télévision par une antenne râteau ont vécu le passage à la TNT HD sans difficultés.
Préparés à ce changement par la campagne d’information nationale de l’ANFR, ils ont considéré que ce passage était une bonne chose, notamment du fait de la meilleure qualité d’image et de l’arrivée de nouvelles chaînes en HD, jusqu’alors non reçues.
Néanmoins, quelques téléspectateurs ont pu et peuvent encore connaître des difficultés de réception de la TNT depuis le 5 avril 2016.

L’Etat a mis en place une aide à la réception versée par l’ANFR et destinée à ces personnes, qui doivent adapter leur antenne râteau ou passer à un mode de réception alternatif (satellite, ADSL, fibre optique ou câble) pour rétablir la réception des chaînes de télévision qu’ils auraient perdues.
Le montant maximal de l’aide (une seule par foyer fiscal) pour les résidences principales uniquement en réception exclusive hertzienne est de :
120€ pour une adaptation ou réorientation de leur antenne râteau,
250€ pour un changement de mode de réception.
Pour les habitations collectives, ce montant maximum est de 500€ .
Elle est accordée sans conditions de ressources, mais toutes les demandes d’aide doivent impérativement être justifiées par une
attestation d’antenniste et la facture des travaux entrepris.

Les particuliers peuvent demander l’aide à la réception sur le site www.recevoirlatnt.fr, à la rubrique « les aides de l’Etat » s’ils disposent d’un accès internet. Ils pourront ainsi initier eux-mêmes leur demande 7 jours/7 et 24h/24.
Les conseillers du centre d’appel de l’ANFR traitent également les demandes par téléphone. Ils sont joignables au 0970 818 818 du lundi au vendredi de 8h à 19h (appel non surtaxé).
Seules les aides initiées par ces deux moyens seront recevables.

Recensement Militaire

Depuis Janvier 1999, tous les jeunes Français, garçons et filles, doivent se faire recenser à la mairie de leur domicile, ou au consulat, s’ils résident à l’étranger. Cette obligation légale est à effectuer dans les 3 mois qui suivent votre 16ème anniversaire.

La mairie (ou le consulat), vous remettra alors une attestation de recensement.

Si l’obligation de se faire recenser à la mairie de domicile demeure pour tout Français âgés de 16 ans, l’accomplissement de cette démarche n’a plus à être justifié entre le 16ème et le 25ème anniversaire pour être autorisé à s’inscrire aux concours ou aux examens soumis au contrôle de l’autorité publique.

Désormais, entre le 16ème et à la veille du 25ème anniversaire, le jeune doit uniquement justifier de sa situation envers la journée défense et citoyenneté. Les données issues du recensement permettront votre inscription sur les listes électorales à 18 ans si les conditions légales pour être électeur sont remplies.

Le recensement à lieu à la Mairie du domicile, ou au Consulat (personne vivant à l’étranger) ou par internet démarches en ligne.
L’attestation délivrée au moment du recensement militaire  doit être conservée soigneusement car il n’est pas délivré de duplicata.

Troisième étape du « parcours de citoyenneté », la JDC s’impose à tous les citoyens, femmes et hommes, avant l’âge de 18 ans. Ils ont la possibilité de régulariser jusqu’à l’âge de 25 ans. Les pouvoirs publics et les forces armées agissent chaque jour pour que la liberté puisse exister, sur notre territoire, mais également en Europe et sur d’autres continents.

La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix. C’est aussi une occasion unique de contact direct avec la communauté militaire, et de découverte des multiples métiers et spécialités, civiles et militaires qu’offre aujourd’hui aux jeunes, la Défense.

Opportunités professionnelles mais également opportunité d’aide spécifique pour les jeunes en difficulté, qui pourront – s’ils le souhaitent – obtenir lors de cette journée des conseils d’orientation vers des structures d’aide adaptée.

En fin de journée, un certificat de participation est remis. Il est obligatoire pour l’inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique.

Tout changement de domicile ou de situation familiale, professionnelle ou scolaire, doit être signalé par l’intéressé à son bureau ou centre du service national, jusqu’à l’âge de 25 ans. Il en va de même pour toute absence du domicile supérieure à 4 mois.
vous pouvez télécharger et imprimer le CERFA, en cliquant ici :
En cas d’absence de recensement dans les délais, l’intéressé est dans l’irrégularité et ne peut passer d’examens.
Il peut se faire régulariser avant l’âge de 25 ans auprès de la Mairie de son domicile (ou au Consulat s’il réside à l’étranger).
Pièces à fournir
– Carte Nationale d’Identité,
– justificatif de domicile de moins de 3 mois,
– Livret de famille.
NOUVEAUTÉ Ma JDC sur MOBILE
vous pouvez télécharger l’application sur ma-jdc-sur-mobile
Contact C.S.N
BP 60910 – 66020 PERPIGNAN Cedex

Villes du Fer des Pyrénées II

poctefa 1Jeudi 14 janvier 2016 a eu lieu à Arles sur Tech, la 2e réunion des « Villes du Fer des Pyrénées » avec la participation des communes de Campdevanol et Ripoll (Girona), Alins (Lleida), Alpens (Barcelona), Sem (Ariège), Taurinya et Arles sur Tech, en présence du Canigo Grand Site.
Cette réunion a eu pour but la préparation du montage de dossier de Subvention POCTEFA (Programme de coopération territoriale INTERREG VA Espagne-France-Andorre) avec la présentation du cabinet d’étude choisi pour le rédiger.

poctefa 2

Après la réunion, les participants ont suivie la visite guidée de l’Abbaye Sainte-Marie et la journée s’est terminé par un repas convivial au centre de pleine nature sud canigo

Villes du Fer des Pyrénées

Lundi 23 novCampdevanolembre 2015 a eu lieu à Campdevanol (Espagne), la première réunion des « Villes du Fer des Pyrénées » avec la participation des communes de Alins (Lleida), Alpens (Barcelona), Besalú (Girona), Arles sur Tech, Taurinya et Campdevànol (Girona), et qui seront probablement rejointes par les communes de Sem (Ariège)et La Massana (Andorre). La réunion vise à structurer un réseau de municipalités du fer dans les Pyrénées catalanes dans le but de promouvoir les foires et festivals qui ont lieu dans ces villages sur le fer pour créer un réseau d’échanges et à sonCampdevanol IV tour stimuler la dynamique du patrimoine local associé avec le métal et la métallurgie. Ainsi, les communes présentent ont avancés dans divers projets pour obtenir de nouvelles sources de financement qui permettent un ancrage définitif de cette alliance.

 

 

 

Dilluns 23 de Novembre ha tingut lloc a la nostra vila, la primera trobada de Pobles del Ferro del Pirineu en el que han participat els Ajuntaments d’Alins, Alpens, Besalú, Arles sur Tech, Taurinyà i Cacampdevanol IIImpdevànol, i en la que previsiblement s’incorporaran els municipis de Sem i La Massana. La trobada pretén vertebrar una xarxa de municipis del ferro al Pirineu català amb l’objectiu d’impulsar les fires i festes que s’organitzen en aquests pobles sobre el ferro, crear una xarxa d’intercanvis i impulsar a la vegada l’impuls del patrimoni local relacionat amb el metall i la metal•lúrgia. Així els presents han avançat en diferents projectes per tal d’obtenir noves fonts de finançament que permetin un tomb definitiu en el marc d’aquesta aliança.

FRESQUE MOULINS DES ARTS

PROJET DE PEINTURE MURALE
FRESQUE MOULINRUE DES USINES
ARLES SUR TECH

La mairie d’Arles sur Tech désireuse de promouvoir le site du Moulin des Arts à demandé aux artistes du lieu de proposer un projet de peinture murale destinée à embellir la rue menant à l’ancienne usine des Tissages Catalans (actuel Moulin des Arts).

Projet réalisé par Catherine Richomme, artiste peintre exposant à la Boutique du Moulin des Arts à Arles sur Tech

COULEURS :

La peinture murale est réalisée avec 4 couleurs :

• Crème
• Rouge
• Jaune
• Noir

Le crème et le rouge sont les couleurs visuelles du Moulin (bâtiments, logo)
Le jaune et le rouge (Sang et Or) font référence à la culture catalane
Le noir sert à délimiter les contours et structurer le dessin

GRAPHISME :

Le vocabulaire plastique est emprunté à l’Histoire de l’Art.
Les signes et symboles sont inspirés de Miro, peintre catalan, Calder, et Juan Gris qui a séjourné dans notre région.
En fond, la ligne de crête du massif du Canigou, montagne sacrée des Catalans, est comme un fil rouge à suivre.

A l’extrême droite, une représentation inspirée de la main ouverte de Le Corbusier rappelle le travail manuel des artisans et artistes, leur savoir faire, et invite le promeneur à poursuivre son chemin vers le Moulin des Arts.
Les signes et symboles graphiques d’après Miro et Calder provoquent la curiosité et l’interrogation et invitent à la découverte.

Les 3 silhouettes font référence aux côté collectif et associatif du lieu.

Ensuite 3 fenêtres s’ouvrent sur l’univers créatif des artisans et artistes. On y voit des objets réalisés dans le style cubisme et épuré, inspiré de Juan Gris.

Le soleil omniprésent dans notre département invite par le regard à poursuivre son chemin et nous amène à une dernière fenêtre, dans laquelle on découvre la grande cheminée en briques rouges de l’ancienne unité de teinture de l’usine, que nous avons utilisée comme logo du Moulin des Arts et de l’Artisanat.

Par ce travail, nous étions désireux de faire un lien entre le passé de l’usine et sa nouvelle histoire : Les couleurs Sang et Or (rouge et jaune) font références à la tradition catalane dont le tissage fut un fleuron de l’industrie à la fin du XIX ème siècle.
Le graphisme qui se veut résolument moderne (cubisme, purisme…) représente la création contemporaine et le renouveau de l’activité du Moulin.

FRESQUE MOULIN