Jean SOLER

Jean Soler, dont la médiathèque d’Arles porte le nom, nous a relaté, lors du baptême de cette médiathèque, sa jeunesse en Arles, son affection pour sa famille, ses instituteurs. Relisons cette allocution d’un Arlésien qui a parcouru le monde tout en conservant une intelligente simplicité.

Télécharger les documents

Arles Fa temps

Venance Paraire, médecin en Arles et maire de la commune avait écrit un livre: « Amélie les Bains et ses environs » sous le nom de plume « V. de Fontanills ».
Voici les pages qui relatent la vie arlésienne de la fin du XIXè siècle.
L’intégralité du livre peut être consulté à la médiathèque Jean-Soler ou en ligne sur le site internet de la médiathèque de Perpignan.Télécharger En Arles à la fin du XIXème siècle par Venance Paraire

Batère

Tout le minerai de fer en provenance de Batère était acheminé vers Arles d’abord, puis vers d’autres régions. Le transport a longtemps été assuré à dos d’homme ou de mulet. A la fin du XIXè siècle, Joseph-Pierre Monin acquiert les mines et révolutionne le moyen de transport du minerai en construisant un système d’acheminement par câble jusqu’à Arles, tandis que la nouvelle ligne de chemin de fer permettait de l’évacuer plus loin. Les mines connurent alors leur apogée avec plus de 500 ouvriers.

Télécharger Les photos de Batère