PATRIMC@T : Réhabilitation du Palau

PATRIMC@T :

Réhabilitation du

bâtiment Le Palau

 


Dans le cadre de PATRIMC@T, la commune s’est engagée à créer un pôle Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine axé sur le religieux et le sacré en lien avec la thématique patrimoniale de PATRIMC@T : patrimoine religieux.

“Le projet a été cofinancé à hauteur de 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du Programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociale et environnementales transfrontalières par le biais de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire

QUELQUES DONNÉES TECHNIQUES DU PROJET PATRIMC@T :

NOM DU CHEF DE FILE

Le Groupement Européen de Coopération Territorial du Pays d’Art et d’Histoire.

AXE PRIORITAIRE

Axe 3 : Promouvoir la protection, la mise en valeur et l’utilisation durable des ressources locales.

 

PRIORITÉ D’INVESTISSEMENT

PI 6c : Mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel au moyen d’approches conjointes en ce qui concerne le développement durable

 

OBJECTIF SPÉCIFIQUE

OS 6 : Valoriser le patrimoine naturel et culturel par des approches conjointes de développement durable.

 

 

RÉSUME DU PROJET

Le Pays d’Art et d’Histoire ( PAHT des vallées du catalanes du Tech et du Ter) est un Groupement Européen de Coopération Territoriale depuis 2015.

Il est doté de sa propre entité juridique depuis 2 ans après l’obtention du GECT et a eu Label du Ministère de la Culture Française 2010.

Grâce à la professionnalisation des agents de gestion et de l’animation territoriale du PAHT,  celui-ci est en mesure de participer à un programme de développement d’actions pour réaliser la mission d’un POCTEFA. Patrimc@t est donc la matérialisation du Label PAHT sur le territoire transfrontalier.

 

OBJECTIFS DU PAHT

– Créer un réseau de sites patrimoniaux et d’itinéraires d’interprétation pour les habitants, les visiteurs et les jeunes publics,

– Contribuer au développement économique d’une zone rurale en créant une offre professionnelle commune tout au long de l’année

– Renforcer les agents professionnels de la culture et du tourisme à travers le développement de nouvelles activités et l’accès à des ressources professionnelles.

Le Label PAHT acquiert ainsi une nouvelle dimension avec un outil de gestion transfrontalier (GECT) et le projet PATRIMC@T (exécution opérationnelle).

Le PAHT est un cas unique :

un laboratoire pour l’application et l’adaptation des dispositifs nationaux à l’échelle transfrontalière et ouvrir un nouveau cadre méthodologique pour la gestion et l’amélioration du patrimoine commun.

PARTENAIRES DU PROJET PATIMC@T :

Groupement Européen de Coopération Territoriale Pays d’Art et d’Histoire Transfrontalier Les Vallées Catalanes du Tech et du Ter, la commune d’Arles-sur-Tech, la commune de Camprondon, la commune de Le Boulou, la commune de Maureillas-Las-Illas, la commune de Mollo, la commune de Prats-de-Mollo-La-Preste, la commune de Reynes, la commune de Saint-Laurent de Cerdans, la commune de Sant Pau de Seguries, la commune de Sant Joan de les Abadesses, la commune de Serralongue, la commune de Setcases, la commune de Vilallonga de Ter, l’Association intercommunale de la Vallée de Camprodon (Occitanie/Catalunya).

 

 

PROJET PATRIMC@T sur la commune d’Arles-sur-Tech :

RÉHABILITATION DU BÂTIMENT LE PALAU

Le choix du bâtiment du Palau est stratégique. Cette ancienne bâtisse datant de la fin du XIXème siècle s’impose de par sa majestueuse architecture. Ce pôle permettrait une meilleure visibilité des différents monuments et s’inscrirait dans un projet plus global avec :

– un réaménagement de l’office de tourisme comportant la création d’une boutique en rez-de-chaussée de 195 m2,

de bureaux au 1er étage de 100 m2,

– un lieu d’exposition au 2ème étage de 180 m2 comprenant 5 salles et des sanitaires.

A l’échelle communale, ce projet s’inscrit dans la lignée du Moulin des Arts et de l’Artisanat, labellisé, qui accueille divers artisans et artistes avec une prépondérance sur le fer, verriers, couteliers, potiers…

Un parcours de ville pourrait alors se faire entre ces deux pôles situés à environ 250 mètres l’un de l’autre.

Ce pôle au centre d’une abbaye pourrait donc accueillir des expositions permanentes et temporaires sur le registre du patrimoine religieux et art sacré et recevoir des artistes avec des ateliers de plus ou moins longue durée. Cette intervention artistique et culturelle favorisant ainsi un rayonnement international avec des Artistes en Résidence retenus sur projets .

Le bâtiment pourrait recevoir des visites à titre pédagogique pour les écoles des deux cotés de la frontière.

PUBLICATIONS :

 N°22 Janvier 2017 : Télécharger ici

N°21 Décembre 2015 : Télécharger ici.

ACTUALITÉS :

14/12/2017 : Visite du bâtiment « Le Palau » en présence de certains représentants de la commission POCTEFA PATRIMC@T « Le Palau ».

 

 

 

 

15/11/2017 : Réunion de présentation de la maîtrise d’œuvre du Palau

 

 

 

 

10/10 et 11/10 2017 : Formation « Obstacle transfrontaliers et pistes de projets dans l’espace transfrontalier Occitano-Catalan » à la maison de la Catalanité à Perpignan.

 

 

 

 

25/09/2017 : Réunion d’information projet PATRIMC@T à la commission du CIAP et ouverte au public.

 

Parution du marché de l’appel public à la concurrence le 4 septembre 2017 pour la maîtrise d’œuvre de la réhabilitation du Palau selon l’article 28 de l’ordonnance n°2015-899 du 23 juillet 2015.

 

19/12/2016 : 1ère réunion du CIAP avec création d’une commission spécifique au CIAP.

 

 

Le projet a été cofinancé à hauteur de 65% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) au travers du Programme Interreg V-A EspagneFrance-Andorre (POCTEFA 2014-2020). L’objectif du POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de l’espace frontalier Espagne-France-Andorre. Son aide est concentrée sur le développement d’activités économiques, sociales et environnementales transfrontalières au travers de stratégies conjointes qui favorisent le développement durable du territoire.

AUTORISATION DE SORTIE DU TERRITOIRE

A compter du 15 janvier 2017, un enfant mineur qui vit en France et voyage à l’étranger seul ou sans être accompagné de l’un de ses parents doit être muni d’une autorisation de sortie du territoire (AST). Il s’agit d’un formulaire établi et signé par un parent (ou responsable légal). Le formulaire doit être accompagné de la photocopie d’une pièce d’identité du parent signataire.

 

Aurotisation-de-sortie-du-territoire-pour-les-mineurs_largeur_760

Parent Français :

L’enfant qui voyage à l’étranger sans être accompagné de l’un de ses parents doit être muni des documents suivants :

  • Pièce d’identité valide du mineur : carte d’identité ou passeport accompagné éventuellement d’un visa si le pays de destination l’exige (à vérifier en consultant les fiches pays du site diplomatie.gouv.fr )
  • Photocopie de la carte d’identité ou passeport du parent signataire
    Le titre doit être valide ou périmé depuis moins de 5 ans
  • Original du formulaire cerfa n°15646*01 signé par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale

Parent étranger Européen :

Si le parent qui établit l’AST est européen, l’enfant qui voyage à l’étranger sans être accompagné de l’un de ses parents doit être muni des documents suivants :

  • Pièce d’identité valide du mineur + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination
  • Photocopie du titre d’identité valide du parent signataire : carte d’identité, passeport ou titre de séjour
  • Original du formulaire cerfa n°15646*01 d’autorisation de sortie de territoire signé par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale

Autre nationalité :

Si le parent qui établi l’AST est étranger, l’enfant qui voyage sans être accompagné de l’un de ses parents doit être muni des documents suivants :

  • Pièce d’identité valide du mineur + visa éventuel en fonction des exigences du pays de destination
  • Photocopie du titre d’identité valide du parent signataire : carte d’identité, passeport, titre de séjour valide ou titre d’identité et de voyage pour réfugié ou apatride
  • Original du formulaire cerfa n°15646*01 d’autorisation de sortie de territoire signé par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale

Recensement Militaire

Depuis Janvier 1999, tous les jeunes Français, garçons et filles, doivent se faire recenser à la mairie de leur domicile, ou au consulat, s’ils résident à l’étranger. Cette obligation légale est à effectuer dans les 3 mois qui suivent votre 16ème anniversaire.

La mairie (ou le consulat), vous remettra alors une attestation de recensement.

Si l’obligation de se faire recenser à la mairie de domicile demeure pour tout Français âgés de 16 ans, l’accomplissement de cette démarche n’a plus à être justifié entre le 16ème et le 25ème anniversaire pour être autorisé à s’inscrire aux concours ou aux examens soumis au contrôle de l’autorité publique.

Désormais, entre le 16ème et à la veille du 25ème anniversaire, le jeune doit uniquement justifier de sa situation envers la journée défense et citoyenneté. Les données issues du recensement permettront votre inscription sur les listes électorales à 18 ans si les conditions légales pour être électeur sont remplies.

Le recensement à lieu à la Mairie du domicile, ou au Consulat (personne vivant à l’étranger) ou par internet démarches en ligne.
L’attestation délivrée au moment du recensement militaire  doit être conservée soigneusement car il n’est pas délivré de duplicata.

Troisième étape du « parcours de citoyenneté », la JDC s’impose à tous les citoyens, femmes et hommes, avant l’âge de 18 ans. Ils ont la possibilité de régulariser jusqu’à l’âge de 25 ans. Les pouvoirs publics et les forces armées agissent chaque jour pour que la liberté puisse exister, sur notre territoire, mais également en Europe et sur d’autres continents.

La JDC est une journée qui permet de rappeler à chacun que cette liberté a un prix. C’est aussi une occasion unique de contact direct avec la communauté militaire, et de découverte des multiples métiers et spécialités, civiles et militaires qu’offre aujourd’hui aux jeunes, la Défense.

Opportunités professionnelles mais également opportunité d’aide spécifique pour les jeunes en difficulté, qui pourront – s’ils le souhaitent – obtenir lors de cette journée des conseils d’orientation vers des structures d’aide adaptée.

En fin de journée, un certificat de participation est remis. Il est obligatoire pour l’inscription aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique.

Tout changement de domicile ou de situation familiale, professionnelle ou scolaire, doit être signalé par l’intéressé à son bureau ou centre du service national, jusqu’à l’âge de 25 ans. Il en va de même pour toute absence du domicile supérieure à 4 mois.
vous pouvez télécharger et imprimer le CERFA, en cliquant ici :
En cas d’absence de recensement dans les délais, l’intéressé est dans l’irrégularité et ne peut passer d’examens.
Il peut se faire régulariser avant l’âge de 25 ans auprès de la Mairie de son domicile (ou au Consulat s’il réside à l’étranger).
Pièces à fournir
– Carte Nationale d’Identité,
– justificatif de domicile de moins de 3 mois,
– Livret de famille.
NOUVEAUTÉ Ma JDC sur MOBILE
vous pouvez télécharger l’application sur ma-jdc-sur-mobile
Contact C.S.N
BP 60910 – 66020 PERPIGNAN Cedex